transformation digitale dirigeant d'entreprise transformation digitale technologie comunication vente en ligne

Le dirigeant est la clef de la transformation digitale de l’entreprise

Les implications d’un projet de transformation digitale sont telles qu’elles doivent être portées par le dirigeant d’entreprise. Il doit identifier les objectifs et les opportunités de business offertes par la mise en place de nouveaux outils digitaux au sein de sa société.
Il devra également miser sur l’humain et partager sa vision à long terme sur les choix retenus. De fait, la formation continue des équipes au digital est la pierre angulaire de ce processus vertueux.

 

Quelles direction prendre dans sa transformation digitale ?

Il n’y a qu’un objectif qui vaille : la satisfaction client. Tout doit concourir à celle-ci dans un processus d’acquisition et de fidélisation permanent. L’organisation qui sera retenue doit permettre un service fluide aussi bien pour le client que pour l’entreprise. La multiplication des appareils et des points de contacts avec ses clients permettront de développer des outils et des compétences en interne, afin de s’adapter aux nouveaux usages. Chaque flux de communication sera étudié, quantifié et centralisé au sein du CRM.

D’après l’étude du cabinet d’audit Deloitte, les achats à partir d’un smartphone ou d’une tablette bénéficie aujourd’hui de la convivialité croissante des applications. Il est également constaté que le nombre des utilisateurs qui s’y adonnent connaît une progression flagrante. La navigation depuis un “device” mobile a d’ailleurs dépassé la navigation depuis un ordinateur de bureau à la fin de l’année 2015. Un impact sans nul doute positif et efficient sur les résultats et collaborateurs de toute entreprise. Ils sont d’ailleurs eux-même utilisateurs d’outils digitaux dans leur vie privée.

La mise en place de ces nouveaux outils et de ces nouvelles pratiques s’accompagne de divers chantiers. Menés par les directions qui vont répartir les compétences de leurs  collaborateurs, elles mettront l’accent sur le collaboratif. Le recrutement de nouveaux profils orientés vers le digital peut être pertinent. Les Community manager et les Webmasters dont désormais partie intégrante des services Marketing.

Ceci va probablement générer des résultats bénéfiques sur l’engagement des collaborateurs, plus acteurs qu’exécutants. Ainsi, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice commun et des idées nouvelles émergeront de chacun.

Selon Capgemini Consulting, il est démontré que l’impact sur la qualité de vie et la santé au travail est globalement positif. En ouvrant de nouvelles possibilités d’interaction et de production, ces usages ont apporté des améliorations concrètes et ont contribué de manière nette au sentiment de satisfaction au travail.

Ils constituent bien souvent des solutions jugées adaptées par les salariés aux problèmes qu’ils rencontrent dans leur contexte de travail (sécurité, intérêt du travail, besoin de sens et d’être acteur des évolutions…) ou tout au long de leur vie professionnelle (équilibre vie professionnelle/vie privée, employabilité…).

Une approche agile et collaborative

Par exemple, la mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE /intranet) peut être un accélérateur de production car il favorise la réactivité, fédère les équipes sur les projets et améliore la collaboration. Des outils comme Slack ou Trello font partie des outils désormais couramment utilisées par les entreprises.

Pour ce faire, il est important de choisir les bons outils, qu’ils soient adéquats, intuitifs, ergonomiques, rapides et surtout accessibles facilement. Des moyens de déploiements progressifs sont à préconiser afin que l’adoption soit positive et évolutive : on parle alors de méthode agile qui est une approche itérative et collaborative prenant en compte les besoins actuels et futurs. La formation au digital est essentielle car elle permettra à chaque collaborateur d’avoir le même niveau de connaissances et d’adopter en cohérence les mêmes pratiques.

Une approche fusionnelle vers le client

La démocratisation des outils digitaux a engendré une grande transformation dans la relation client ; en effet, le client a gagné en autonomie, il compare les prix, exprime son avis et surtout recherche quelque chose de précis et de qualitatif.

Ainsi, le digital est devenu une approche fusionnelle de l’entreprise et du client. L’expérience client doit être au coeur de la mobilisation. Les nouvelles entreprises, nées à l’ère du digital, l’ont bien compris. Elles avancent en mettant en place leurs processus d’un pas commun avec leur démarche de commercialisation ce qui leur donne une parfaite maîtrise de leurs clients et place le produit au second plan.

On le constate, l’exigence et la connaissance en pratiques numériques des collaborateurs, qu’il appartient à chaque entreprise de fidéliser au risque de subir un turn-over coûteux, mais aussi et surtout des clients, principale source de business, oblige les entreprises à opérer leur transformation digitale.

Please follow and like us: